La gravité des maladies cardiovasculaires

Au cours des dernières décennies, des progrès médicaux thérapeutiques considérables ont été accomplis dans le domaine cardiovasculaire. Et pourtant, Les maladies cardio et cérébro-vasculaires demeurent depuis plusieurs décennies, les maladies occasionnant le plus grand nombre de décès et les plus coûteuses, en Europe et dans le monde entier, représentant ainsi un enjeu principal de sante publique et un fardeau pour l’individu, la société et le système de financement des soins de santé.

Selon les statistiques du Ministère de la Santé, les maladies cardiovasculaires sont une des principales causes d'hospitalisation et d'incapacité de travail. Les formes graves ont un impact majeur sur la qualité de vie, qui se manifeste notamment sous forme de douleurs ou malaises chroniques, de limitation des activités, d'invalidité et de chômage.